Département Français - Rapport d'évènement - DÉFI LECTURE

1. OBJECTIF DU DÉFI LECTURE

Le Défi-lecture sera un moment et un espace de formation aussi bien pour les participants que pour le personnel d’encadrement car, de par sa conception, il  vise une multiplicité d’objectifs :

  • Encourager les élèves à la lecture et en donner le goût.

  • Contribuer à créer une appartenance lasallienne chez les élèves des 7 établissements lasalliens du Liban.

  • Développer chez eux la tolérance, l’ouverture à l’autre et la coopération.

  • Renforcer le réseau lasallien des enseignants de français en donnant à ceux-ci l’occasion de s’entraider dans un projet collectif.

  • Renforcer le réseau des scouts lasalliens en leur donnant l’occasion de s’entraider et de s’impliquer dans des manifestations lasalliennes.

Assurer à tout le personnel d’encadrement une formation appropriée. (Noter que, par exemple, les scouts profiteront d’une formation spécialisée de 10 heures qui leur sera assurée par les CEMEAL).

2. COMPTE RENDU DE LA REUNION DES COORDINATEURS DU 27/2/09

Etaient présents :

Baskinta : Fr Noël Sakr

Deddeh  : Mona Matta, André Zablit, Fady Touma

MLS: Jeanine Mananian,

N. Dame : Leila Khalil et Amale Méouchy

S. Cœur : Claire Saïd et May Maalouf

St. Vincent : Nada Aoun

CPLL : Samir Hoyek

Questions traitées :

  1. Organisation du Défi lecture :

  1. Le Défi sera une journée festive qui aura lieu à Mont La Salle et durant laquelle les enfants apprendront à jouer et à collaborer avec les élèves d’autres établissements lasalliens. Nous éviterons tout ce qui pourra susciter la compétition entre les établissements. La compétition sera entre individus.

  2. La date du Défi sera fixée un samedi entre mai et début juin, après concertation avec la Direction de Mont La Salle.

  3. Une commission formée de Nada, Leila, Claire, Jeanine et Fady a été chargée d’élaborer le programme de la journée du Défi ainsi que celui de la journée réservée aux gagnants.

  4. Pour cette année, à titre d’expérience, le Défi ne concernera qu’une seule des 4 classes (EB5/6/7/8) qui sera tirée au hasard 15 jours avant la date du Défi.

  5. Aucune sélection ne sera réalisée avant la date du défi. Chaque établissement sera représenté par une section  tirée au hasard (quand il y a  plusieurs sections de chaque classe) qui sera accompagnée par son professeur de français et le coordinateur.

  6. Pendant toute la journée du défi, les élèves seront répartis dans des groupes mixtes composés de façon aléatoire et regroupant des enfants des différents établissements.

  7. Le prix sera collectif, valorisant et à objectif culturel : il s’agit d’une journée de rencontre et de tourisme encadrée par un ou deux coordinateurs. Le prix concernera le groupe des gagnants qui devra compter 20 à 30 élèves.

  8. M. Hoyek se charge de proposer une organisation de la collecte des questions et de la sélection des gagnants ainsi que du contact avec les directeurs (Le compte rendu écrit envoyé par mail n’exclut pas les contacts de vive voix entre le coordinateur et son directeur).

  1. Révision des leçons de Power point et des Ateliers d’apprentissage

De très nombreuses leçons ont été préparées selon la démarche Ateliers d’apprentissage ou en Power Point par les enseignants de français de tous les établissements lasalliens. Il  s’impose de  revoir ces leçons avant de les mettre en valeur et de les exploiter à un niveau collectif.

Dans ce but il est demandé à chaque coordinateur de faire l’inventaire des leçons préparées par les enseignants de son établissement selon les deux démarches et d’en organiser la révision systématique dans le cadre des réunions de coordination et de la collaboration entre les enseignants.

Le ryhtme de cette révision ainsi que

  1. Evaluation des expériences entreprises

 

  1. Evaluation des visites des coordinateurs

 

  1. Propositions :

QUESTIONS DU DEFI LECTURE

Categories des questions pour chaque ouvrage : (25 questions par ouvrage)

  1. Personnages principaux : nom, caractère, rôle et relations avec es autres

  2. Personnages secondaires : nom, caractère, rôle et relations avec les autres

  3. Evénements marquants du récit : contexte, personnages impliqués, etc.

  4. Dates importantes et leurs successions

  5. Lieux importants

Répartition de la préparation des questions :

  1. Il est demandé à chaque coordinateur de préparer 25 questions sur chacun des ouvrages travaillés en mars et avril dans les quatre classes (EB5/6/76/8).

  2. Mais pour éviter à ce que certains ouvrages ne soient pas couverts (parce qu’ils auraient été travaillés par tout le monde en début d’année) il est demandé aux coordinateurs de m’envoyer par mail avant le 15 mars, l’agenda du travail des ouvrages de lecture dans chacune des 4 classes, à l’aide de ce tableau (indiquer dans chaque case la période pendant laquelle l’ouvrage a été / ou sera travaillé) :

 

Ouvrage 1

Ouvrage 2

Ouvrage 3

Ouvrage 4

EB5

 

 

 

 

EB6

 

 

 

 

EB7

 

 

 

 

EB8

 

 

 

 

3. COMPTE RENDU DU RASSEMBLEMENT DEFI LECTURE (27 mai 2009 - Samir Hoyek)

Très cher frère directeur
Madame la directrice
Monsieur le directeur

Nous avons relevé le défi du Défi lecture !

Grâce à Dieu, le rassemblement des 620 élèves de EB5 a eu lieu ce samedi 23 mai, sans heurts, sans accidents, dans la bonne ambiance, selon le programme que nous avions conçu et il a atteint les objectifs qui lui étaient assignés.

En effet, à 9h15 les 620 élèves étaient déjà répartis dans 30 zones différentes de Mont La Salle, en groupes mixtes, chaque groupe réunissant des élèves de tous les établissements lasalliens, et s’amusaient à collaborer, à se connaître et à s’appeler par leurs prénoms respectifs. Chaque groupe (de 18 à 20 enfants) était sous la responsabilité d’un scout formé à l’encadrer et à le faire jouer. A 10h, les scouts les ont ramenés, en sous-groupes, vers les 6 grandes salles où les attendaient plus de trente enseignants. Dans chacune de ces salles, la compétition a eu lieu par écrit entre les sous-groupes dont les membres devaient continuer à collaborer, sous la supervision de 5 ou 6 enseignants encadrés par un coordinateur chef de salle. Les témoignages des coordinateurs et des enseignants confirment le sérieux dont ont fait preuve les enfants. Pendant ce temps, les scouts ont eu droit à un petit brunch.

A 11h, ceux-ci sont venus retirer les enfants des salles pour les emmener vers leurs zones respectives de jeu avec une collation dans leur sac à dos. Pendant ce temps, les enseignants ont corrigé les épreuves après avoir eu leur propre brunch. Ensuite, le groupe des coordinateurs a délibéré et a décidé la répartition des lots. Le meilleur groupe a réussi avec un score de 79/81. Il regroupait des élèves de tous nos établissements.

A 12h, les scouts ont ramené les enfants vers la place de la chapelle de Mont La Salle et les ont installés sur les marches du perron où les attendait M. Antoine Médawar qui a animé avec beaucoup de professionnalisme et d’amitié cet imposant rassemblement. Nous ne saurons assez le remercier pour ce défi qu’il a bien voulu relever (mais nous avons eu la nette impression qu’il y était habitué !). Frère Emile leur a adressé un petit mot puis il a distribué les lots aux 21 membres du groupe gagnant qui ont eu droit à une photo souvenir avec lui. Puis, les 21 se sont retirés pour aller subir une ultime épreuve qui devait permettre de répartir les différents types de médailles.

MM Georges Ghanem et Henri Hermès ont assuré la distribution des douze médailles de bronze, neuf d’argent et trois d’or. Après quoi, les enfants ont regagné leurs autocars et pris le chemin du retour, toujours encadrés par les 38 enseignants et coordinateurs de français.

Je pense que ce rassemblement a réellement contribué à

  • encourager les élèves à lire et à leur donner le goût de la lecture ;

  • développer une appartenance lasallienne, d’une part, en renforçant les réseaux des coordinateurs de français, des enseignants de français et des scouts qui n’avaient jamais, semble-t-il collaboré à une même œuvre, et, de l’autre, en permettant aux élèves de prendre conscience de l’existence des nombreux établissements de l’Institution.

  • Assurer à tout le personnel une formation à participer et à encadrer des rassemblements : je pense notamment aux scouts et aux coordinateurs de français et, tout particulièrement, à la commission qui a organisé le Défi.

Je voudrais remercier tous ceux qui ont permis de réaliser et de réussir ce Défi.

  • Fr. Emile Akiki qui avait accepté de couvrir les frais et qui y a assisté ;

  • M. Georges Ghanem qui a mis à notre disposition tous les locaux et tous les terrains de Mont La Salle et qui nous a réconfortés par sa présence amicale et encourageante durant toute la journée ;

  • M. Henri Hermès qui s’est rendu disponible pour nous accompagner durant toute la matinée ;

  • M. Antoine Médawar qui a déployé tout son art pour animer une assemblée surexcitée de 620 enfants ;

  • La Commission composée de Mesdames les coordinatrices Aoun Nada, Khalil Leila et Mananian Jeanine et qui a consacré de longues heures à l’organisation de cette rencontre. Je voudrais remercier plus particulièrement Mme Mananian qui a assuré, en plus de ses charges en tant que membre de la Commission, toute l’organisation des épreuves et des deux brunchs.

  • Les trente-huit coordinateurs et enseignants de français qui ont encadré ces enfants pendant leurs lectures et tout le long de cette matinée.

  • M. Jihad Salameh qui n’a pas hésité à mettre à notre disposition le matériel de jeu dont nous avions besoins.

  • Les trente scouts de Baskinta, de Mont La Salle et du Sacré-Coeur (et leurs trois chefs !) sans la contribution desquels ce rassemblement n’aurait jamais eu lieu : ils ont fait preuve de sens de la responsabilité et de l’engagement. Nous avons découvert en eux un partenaire sur lequel on peut compter.

Très cher frère directeur
Madame la directrice
Monsieur le directeur

Je vous serais reconnaissant de faire parvenir ces remerciements à leurs destinataires par votre entremise, ce qui donnerait à ces remerciements un tout autre poids ! Et merci de profiter de la distribution de ces diplômes pour mettre en relief l’importance de la lecture pour un peuple jaloux de son ouverture, de son autonomie et de sa dignité !