LA 2e ÉVALUATION DES PERSONNELS: justificatif et organisation

JUSTIFICATIFS :

  1. L’évaluation régulière, selon des critères explicites clairement annoncés[1], est une des conditions fondamenales de la Démarche qualité. Elle donne de la visibilité aux compétences des personnels et permet de valoriser ces derniers. De plus, elle permet de les aider à développer leur degré de professionnalisme. C’est donc une démarche visant le développement du capital humain de l’institution.
  2. Le Conseil des directeurs du 26 mars 2012 a reconnu que la première évaluation (année scolaire 2010-11) s’était déroulée dans de bonnes conditions et que ses résultats qui avaient été exploités par la majorité des directeurs ont rendu service et aux personnels et aux directeurs.
  3. Le Conseil de la MEL de juin 2012 a décidé la relance de cette évaluation tous les deux ans.

OBJECTIFS  2013 :

  1. Organiser l’évaluation en ligne de façon à
    1. garantir la confidentialité
    2. éviter les dysfonctionnements relevés lors de la 1re évaluation.
    3. rationnaliser davantage l’organisation et le contenu du questionnaire
    4. faciliter la gestion administrative de l’opération-évaluation (problème de secrétariat, de distribution, de recueil, de transit, etc.)
    5. en réduire les frais (d’impression, de saisie, de distribution)
  1. Assurer l’exploitation positive des résultats de la 1re évaluation.
  2. Rappeler les objectifs réels de cette évaluation :
    1. reconnaître et valoriser les compétences des peronnels
    2. aider chacun à dépister ses propres besoins professionnels dans le but de l’aider à atteindre un plus haut degré de professionnalisme.
  3. Mettre entre les mains et des responsables et des personnels des données d’évaluation plus fines et plus fiables.

ORGANISATION :

  1. L’évaluation se fera directement sur le site du CPLL ce qui permettra de
  1. Faire parvenir à chacun, le questionnaire ou les parties de questionnaire qui lui reviennent.
  2. Faciliter l’action de répondre puisqu’on se contentera le plus souvent de cocher la bonne réponse.
  3. Eviter d’avoir des questionnaires incomplètement remplis.
  4. S’assurer que tous les personnels se sont acquittés de cette charge.
  5. Faciliter le dépouillement (qui sera immédiat) et, par suite, le traitement des résultats.
  1. Début janvier 2013, dans chaque établissement et sous la responsabilité directe du chef d’établissement, une campagne sera entreprise dans le but de
  1. Préparer les personnels à cette évaluation en rappelant ses réels objectifs ainsi que les conditions de confidentialité qu’elle garantit et les exploitations qui en seront faites.
  2. Informer les personnels qu’il s’agit de remplir sur le Net un questionnaire numérique et qu’une initiation sera assurée à ceux qui en auraient besoin.
  3. S’assurer que chaque personnel dispose d’une adresse électronique (et éventuellement, l’aider à en avoir une).
  1. Fin janvier, le chef d’établissement envoie au CPLL la liste des personnels accompagnée de leurs adresses électroniques.
  2. Début février, chaque personnel recevra directement par e-mail un code confidentiel d’évaluation.
  3. Avant fin février, chacun remplira en ligne le (ou les) questionnaire(s) qui lui sera(ont) proposé.
  4. 12 avril, date de notre 3e rencontre, chaque chef d’établissement recevra les résultats propres à son établissement et on étudiera le dispositif devant assurer leur exploitation dans les meilleures conditions.

CONDITIONS TECHNIQUES

  1. Dès que l’enseignant sort du questionnaire après avoir validé ses réponses, il sort du programme et ne peut plus avoir accès au questionnaire. Il reçoit immédiatement un message certifiant que son évaluation a été inscrite.
  2. A toute erreur de remplissage du questionnaire (par ex : une question oubliée ou bien 2 réponses à 1 question, etc.) Ale programme réagit automatiquement en bloquant la procédure de remplissage et en signalant au personnel l’irrégularité à supprimer.
  3. Seul le bureau externe en charge de superviser l’évaluation peut avoir accès aux data et s’assurer si tous les personnels ont rempli leurs questionnaires.

[1] Critères acceptés d’avance puisqu’ils sont dégagés du Guide de l’éducateur lasallien qui est lui-même un produit collectif.