FONCTIONNEMENT DU GLIP

Notes préliminaires

  1. Le GLIP est une structure formée par le CPLL et fonctionnant sous la supervision de ce dernier mais en entente avec la direction de l’établissement où il intervient. Cette structure se compose d’une psychologue scolaire (chef d’équipe[1]), d’une orthophoniste, d’une psychothérapeute et d’une psychomotricienne.
  2. Le GLIP a pour objectif de prendre en charge les enfants en difficulté scolaire des classes de EB1 et EB2.
  3. Ce groupe intervient à Mont La Salle depuis octobre 2006 et depuis octobre 2007 à Notre Dame et au Sacré-cœur.

Procédure d’intervention du GLIP

La prise en charge de l’élève par le GLIP se déroule de la façon suivante :

  1. Une demande de prise en charge est formulée par le responsable de cycle, référent unique, suite aux observations faites par les enseignants préalablement formés à détecter les enfants en difficulté ou suite aux investigations de l’assistante sociale. Cette demande est adressée directement au chef d’équipe.
  2. Le chef d’équipe convoque les parents de l’enfant en question et se réunit avec eux pour une anamnèse approfondie, quelque soit la nature des difficultés.
  3. Suite à cette anamnèse, le chef d’équipe oriente l’enfant chez le (ou les) professionnel(s) concernés pour  procéder à un bilan. Ce bilan nécessite 2 ou 3 séances pour chaque professionnel.
  4. Le dépouillement et l’analyse des résultats du bilan par chaque professionnel sont suivis d’une réunion de synthèse du GLIP durant laquelle se décident les remédiations et les suivis à entreprendre.
  5. Suite à cette réunion, un rapport est rédigé qui précise le diagnostic et les suivis décidés.
  6. Les parents sont de nouveau convoqués à une autre réunion durant laquelle le chef d’équipe expose la situation, remet le bilan, formule des recommandations et demande leur autorisation pour chaque suivi prévu. Il est à noter qu’aucun suivi ne sera entrepris sans cette autorisation préalable.
  7. Le bilan est remis aux parents. Un rapport succinct est remis au responsable de cycle qui se charge d’en faire connaître le contenu aux  enseignants concernés par l’enfant référé.
  8. Après la lecture du rapport succinct, il est fortement recommandé aux enseignants de rencontrer le (ou les) professionnel(s) du GLIP s’occupant de l’enfant, pour une compréhension plus approfondie du problème de celui-ci, pour une guidance, pour une plus grande collaboration et un meilleur accompagnement de l’enfant.
  9. Tant que l’enfant est pris en charge par le GLIP et dans le but d’assurer la continuité indispensable au succès de l’accompagnement, ses rapports seront transmis, d’année en année, aux enseignants concernés.

 

Le 23 avril 2008
Samir Hoyek


[1] L’équipe est formée de : Séropian Rania (Chef d’équipe), Akiki Raya (psychomotricienne), Fares Darine (orthophoniste), et Ketchérian Nay (psychothérapeute).