TEXTE FONDATEUR GLIP

GROUPE LASALLIEN  D’INTERVENTION PLURIDISCIPLINAIRE  (GLIP)

                    AU SERVICE DES ENFANTS EN DIFFICULTE SCOLAIRE

DU  COLLEGE DU MONT LA SALLE

 

I – CREATION DU GLIP

Le GLIP est une structure du Centre pédagogique lasallien libanais (CPLL) et fonctionne sous la supervision de ce Centre.

 

II – OBJECTIF DU GLIP

Le GLIP  est conçu pour offrir une aide spécifique aux enfants traversant des difficultés ponctuelles que les enseignants de leurs classes sont incapables de traiter de façon efficace.

L’objectif principal du GLIP est d’intervenir auprès de l’enfant en difficulté scolaire signalé par les enseignants des classes de EB1 et de EB2 afin de l’aider à

  1. développer ses capacités d’adaptation
  2. mieux maîtriser ses outils et méthodes de travail
  3. prendre conscience de ses progrès en lui rendant possible  l’expérience de la réussite.
  4. transférer en classe la réussite expérimentée dans les prises en charge.

Cette intervention auprès de l’enfant se fera essentiellement dans le but de restaurer chez l’enfant le désir d’apprendre et l’estime de soi qui ne peuvent exister qu’en fonction d’un épanouissement affectif et psychique ainsi que d’un ajustement progressif des conduites émotionnelles, corporelles et affectives.

Le GLIP entend la difficulté scolaire comme le moyen pour l’enfant d’exprimer ses problèmes. Il travaillera donc à renouer les liens entre le corps, l’affectivité et les facultés d’apprentissage.

 

III – COMPOSITION DU GLIP

le GLIP intervient en tant qu’équipe composée de :

  • Une psychologue clinicienne
  • Une orthophoniste
  • Une psychomotricienne
  • Une psychologue scolaire chargée de coordonner  et de superviser le fonctionnement de cette équipe.

 

IV – REPARTITION DES TÂCHES

  1. LA PSYCHOLOGUE SCOLAIRE

Chargée de la supervision de l’équipe pluridisciplinaire, la psychologue scolaire assurera une permanence de deux jours hebdomadaires (8heures), éventuellement les lundi et les mercredi. Son rôle sera de:

a. Assurer la formation continue des enseignants dans le but de les aider

  • à comprendre l’enfant dans sa globalité
  • à dépister ses difficultés scolaires ou comportementales
  • à accompagner en classe l’enfant pris en charge par le GLIP.

Cette formation se fera dans l’objectif d’assurer les meilleures conditions de remédiation afin que l’enfant retrouve son épanouissement psychique et affectif et par conséquent son épanouissement cognitif et intellectuel. Nous pouvons déjà proposer les thèmes de formation suivants :

- Développement psychologique, psychomoteur et langagier de l’enfant.

-  Difficultés d’apprentissage/ troubles d’apprentissage.

- Difficultés comportementales et affectives: Désintérêt scolaire, lenteur,

   inhibition, agressivité, violence…

- Hyperactivité / Agitation motrice.

Ces thèmes de formation pourront s’étendre sur plusieurs mois et même plusieurs années. Les différents membres du GLIP participeront activement à cette formation afin que les difficultés exprimées par l’enfant soient comprises et traitées dans ses différentes composantes, mais toujours complémentaires, et afin de sauvegarder une image globale de l’enfant.

Il a été prévu d’assurer aux institutrices du préscolaire une formation les habilitant à œuvrer dans le cadre de la prévention des difficultés scolaires.

  1. Etablir le contact et assurer la guidance parentale. Le psychologue scolaire sera chargé d’annoncer aux parents le suivi proposé adéquat à la problématique soulevée par leur enfant, et d’en assurer le bon déroulement. Il sera de même chargé de proposer des interventions sous forme de conférences auprès des parents.
  2. Analyser le motif de signalement et de consultation puis assurer, au sein de l’équipe, l’orientation de l’enfant vers le suivi nécessaire et la responsabilité du bilan pluridisciplinaire effectué par le GLIP, ainsi que l’animation de la réunion bimensuelle (de synthèse) du GLIP.
  3. Superviser les suivis proposés.
  4. Faire des observations de classe lorsque cela est nécessaire afin d’observer un enfant dans son groupe, ou de dépister des difficultés.
  5. Assurer les contacts nécessaires et  la collaboration avec les enseignants, la direction et avec les parents. Il devra améliorer la communication en permettant la collaboration de tous les acteurs autour de l’enfant,  et en suscitant des changements durables. Pour cela, il sera le médiateur entre parents, enfants, enseignants, GLIP et services extérieurs s’il y en a.
  6. Rendre compte régulièrement du travail du GLIP au directeur du CPLL et lui présenter deux rapports de fonctionnement : le premier, durant la première semaine de février et le second, durant la première semaine de juin.

2- LA PSYCHOLOGUE CLINICIENNE aura pour tâche de

  1. Effectuer le bilan psychologique lorsqu’il est nécessaire, à l’aide d’outils (tests) spécifiques (projectifs et cognitifs), pour comprendre le symptôme (la difficulté de l’enfant) et lui donner un sens.
  2. Présenter son évaluation psychologique aux autres membres de l’équipe afin de constituer un bilan global.
  3. Faire des observations de classe chaque fois que c’est nécessaire.
  4. Etre en charge des suivis psychothérapeutiques à assurer aux  enfants en difficulté.
  5. Participer à la réunion de synthèse avec les parents dont l’enfant sera pris en charge par elle ( la psychologue clinicienne).
  6. Participer à la formation des enseignants et des parents.

3 – LA PSYCHOMOTICIENNE

  1. Elle est responsable des bilans psychomoteurs.
  2. Elle présente son bilan aux membres de l’équipe.
  3. Elle participe à la formation des enseignants et des parents.
  4. Elle est en charge des suivis psychomoteurs conseillés aux enfants en difficulté.
  5. Elle aide les enseignants en leur proposant de nouvelles méthodes adaptées à l’enfant en difficulté pour éviter des troubles plus sévères, et en les orientant pour un dépistage précoce des difficultés.
  6. Elle participe à la remédiation rééducatrice des troubles graphomoteurs, de repérage dans le temps et l’espace, de latéralité.
  7. Elle participe à la remédiation thérapeutique des troubles comportementaux et affectifs tels que l’inhibition, l’agitation motrice, les troubles d’attention et de concentration, les problèmes d’intégration….
  8. Elle participe à la réunion de synthèse avec les parents dont l’enfant sera pris en charge par elle ( la psychomotricienne).

4- L’ORTHOPHONISTE    

  1. Elle est responsable des bilans orthophoniques
  2. Elle est responsable de la mise en commun de son évaluation avec les autres membres de l’équipe.
  3. Elle est responsable de la rééducation des enfants présentant des difficultés  au plan du langage oral, au plan du langage écrit et au plan des structures et opérations logicomathématiques.
  4. Elle participe à la rééducation des enfants souffrant de manque d’attention et de concentration.
  5. Elle intervient auprès des enseignants pour leur proposer des méthodes adaptées à la situation des enfants en difficulté scolaire et elle les aide à les mettre en application.
  6. Elle participe à la formation des enseignants et des parents.
  7. Elle participe à la réunion de synthèse avec les parents dont l’enfant sera pris en charge par elle (l’orthophoniste).

 

V – RÈGLES DÉONTOLOGIQUES

Il va de soi que le travail de toute l’équipe serait tenu au respect des règles déontologiques, comme le respect de l’identité de l’enfant, de sa famille et de sa culture, la non divulgation de la parole des parents, et la garantie du secret de ce que l’enfant donne à voir et à entendre.


Le 30 août 2006

Hoyek Samir                                                Séropian Rania Arida

Directeur du CPLL                                       Psychologue scolaire et chef d’équipe

 

Akiki Raya                              Fares Darine                        Tyan Lara

Psychomotricienne                Orthophoniste                       Psychothérapeute

 

 

CONTRAT D’ENGAGEMENT DES MEMBRES

DU GROUPE LASALLIEN D’INTERVENTION PLURIDISCIPLINAIRE (GLIP)

créé par le Centre pédagogique lasallien libanais (CPLL)

 

Je soussigné, Frère Habib ZRAIBY, coordinateur du Secteur Liban de l’Institut des Frères des écoles chrétiennes, engage Rania Arida Séropian comme membre du GLIP au titre de psychologue scolaire et chef d’équipe, pour la période  d’un an, allant du 1er septembre 2006 à fin août 2007 et à raison de 8 heures hebdomadaires réparties sur deux jours. En contrepartie, je m’engage à lui verser douze mensualités de …………………………………………… livres libanaises.

Je soussignée, Rania Arida Séropian, m’engage à m’acquitter de mon rôle de psychologue scolaire et chef d’équipe au sein du GLIP, tel que ce rôle est défini dans le texte ci-joint signé par moi-même et selon les conditions mentionnées dans ce contrat.

 

Mont La Salle, le 30 août 2006

Frère Habib ZRAIBY                                      Rania Arida Séropian

 

CONTRAT D’ENGAGEMENT DES MEMBRES

DU GROUPE LASALLIEN D’INTERVENTION PLURIDISCIPLINAIRE (GLIP)

créé par le Centre pédagogique lasallien libanais (CPLL)

 

Je soussigné, Frère Habib ZRAIBY, coordinateur du Secteur Liban de l’Institut des Frères des écoles chrétiennes, engage Lara Tyan comme membre du GLIP au titre de psychothérapeute, pour la période  d’un an, allant du 1er septembre 2006 à fin août 2007 et à raison de 8 heures hebdomadaires réparties sur deux jours. En contrepartie, je m’engage à lui verser douze mensualités de …………………………………………… livres libanaises.

Je soussignée, Lara Tyan, m’engage à m’acquitter de mon rôle de psychothérapeute au sein du GLIP, tel que ce rôle est défini dans le texte ci-joint signé par moi-même et selon les conditions mentionnées dans ce contrat.

Mont La Salle, le 30 août 2006

Frère Habib ZRAIBY                                      Lara TYAN

 

 

CONTRAT D’ENGAGEMENT DES MEMBRES

DU GROUPE LASALLIEN D’INTERVENTION PLURIDISCIPLINAIRE (GLIP)

créé par le Centre pédagogique lasallien libanais (CPLL)

 

Je soussigné, Frère Habib ZRAIBY, coordinateur du Secteur Liban de l’Institut des Frères des écoles chrétiennes, engage Darine FARES comme membre du GLIP au titre d’orthophoniste, pour la période  d’un an, allant du 1er septembre 2006 à fin août 2007 et à raison de 8 heures hebdomadaires réparties sur deux jours. En contrepartie, je m’engage à lui verser douze mensualités de …………………………………………… livres libanaises.

Je soussignée, Darine FARES, m’engage à m’acquitter de mon rôle d’ orthophoniste au sein du GLIP, tel que ce rôle est défini dans le texte ci-joint signé par moi-même et selon les conditions mentionnées dans ce contrat.

Mont La Salle, le 30 août 2006

Frère Habib ZRAIBY                                      Darine FARES

 

CONTRAT D’ENGAGEMENT DES MEMBRES

DU GROUPE LASALLIEN D’INTERVENTION PLURIDISCIPLINAIRE (GLIP)

créé par le Centre pédagogique lasallien libanais (CPLL)

 

Je soussigné, Frère Habib ZRAIBY, coordinateur du Secteur Liban de l’Institut des Frères des écoles chrétiennes, engage Raya AKIKI comme membre du GLIP au titre de psychomotricienne, pour la période  d’un an, allant du 1er septembre 2006 à fin août 2007 et à raison de 8 heures hebdomadaires réparties sur deux jours. En contrepartie, je m’engage à lui verser douze mensualités de …………………………………………… livres libanaises.

Je soussignée, Raya AKIKI, m’engage à m’acquitter de mon rôle de psychomotricienne au sein du GLIP, tel que ce rôle est défini dans le texte ci-joint signé par moi-même et selon les conditions mentionnées dans ce contrat.

Mont La Salle, le 30 août 2006

Frère Habib ZRAIBY                                      Raya AKIKI