ENFANTS EN DIFFICULTÉ SCOLAIRE

DISPOSITIFS INTÉGRÉS DE REMÉDIATION

09.00 – 09.35

Collectif

Présentation des personnes, du thème et du programme

 

09.35 – 10.15

Intervention des participants

 

Relativisation du succès et de l’échec

10.15 -  10.45

Constitution progressive d’opinion

 

Dans quel cas peut-on dire d’un enfant qu’il est en difficulté scolaire ?

 

10.45 – 11.05

 

PAUSE CAFÉ

 

11.05 – 11.35

Collectif, démarche dialoguée

 

Profil de l’enfant et de l’adolescent en difficulté scolaire

11.35 – 12.20

Travail de groupes puis mise en commun

 

Analyse des facteurs déterminant l’apprentissage scolaire

12.20 – 12.50

Exposé puis intervention des participants

 

Le « rapport à »

Le rapport au métier, à l’école, au savoir…

 

12.50 – 13.20

 

PAUSE COLLATION

 

13.20 -  13.50

Interventions des participants puis exposé

 

Liens rapport à /identité/comportement scolaire

13.50 – 14.20

Travail de groupes

Analyse des « rapports à » de l’enfant en difficulté scolaire

 

14.20 – 15.00

Collectif

Mise en commun, synthèse du profil de l’enfant en difficulté scolaire

 

 

Groupe 1

Groupe 2

Groupe 3

Groupe 4

Groupe 5

 

Directeur et Resp. de cycles

 

Fr Noël Sakr

 

Mario Mannah

 

Paulette Zallouaa

 

Antoine Skayem

 

Amale Bitar

 

Arabe

 

Zeina Abdel Nour

 

Manale Harb

 

Rima Baho

 

Antoine Saab

 

Syham Rizkallah

 

Français

 

Fadi Touma

 

Rita Allam

 

Rita Hobeika

 

Fadia Ghorayeb

 

Mirna Abi Nader

 

Math

 

Carla Bou Saleh

 

Lina Kassab

 

Bader Hage

 

Andrée Zoghaib

 

Antoine Douaihy

 

Sciences

 

 

Carole Sayegh

 

David Makdissy

 

 

Groupe des responsables : Frère Sakr Noël, Bitar Amale, Mannah Mario, Skayem Antoine, Zallouaa Paulette

Groupe du Cycle I

Groupe du Cycle II

Langues

Math/Sciences

Langues

Math/sciences

Rita Hobeika

Fadi Touma

Mirna Abi Nader

Zeina Abdel Nour

Manale Harb

David Makdissi

Lina Kassab

Bader Hage

Antoine Saab

Rima Baho

Fadia Ghorayeb

Antoine Douaihy

Carole Sayegh

Carla Abou Saleh

Groupe du cycle III : Andrée Zoghaib, Rita Allam, Syham Rizkallah

GRILLE D’ANALYSE DU PROFIL DE L’ÉLÈVE

Connaissances acquises

 

 

Implication au travail scolaire

Rythme de travail

Effort et long souffle

Degré de concentration

Organisation de son travail

Travail réalisé et remis à temps

 

Face à la lecture écriture

Son expression orale

Son expression écrite

Sa lecture des consignes

Profondeur de sa compréhension des textes

 

Engagement cognitif et effort mental

Niveau de réflexion

Capacité d’analyse rigoureuse

Capacité de synthèse

Capacité de transfert

Niveau d’apprentissage (mémorisation mécanique ou compréhension synthétique)

CONSTITUTION PROGRESSIVE D’OPINION

Quand dit-on d’un élève qu’il est en difficulté scolaire ?

Vous pouvez, pour répondre, adopter une ou plusieurs de ces réponses ou vous en inspirer.

  1. Il présente un trouble d’apprentissage ou de comportement comme la dyslexie ou l’hyperactivité.
  2. Il est parmi les plus faibles de sa classe et ne fait pas preuve d’intelligence.
  3. Il réussit en tout mais il a un sérieux handicap en une matière déterminée.
  4. Il accumule les échecs depuis un certain temps sans cause apparente.
  5. Contrairement à toute son histoire scolaire, il a échoué subitement suite à un événement.
  6. Dans toutes les matières, il a juste le nécessaire pour réussir.

 

DISPOSITIFS INTÉGRÉS

DE REMÉDIATION

2e jour, vendredi 6 février

09.00 – 09.15

Collectif

- Rappel des idées importantes de la veille

- Objectif du jour : inventer des dispositifs

   pcq’il n’y a pas de recette miracle

 

09.15 – 10.15

Exposé

 

Conditions de l’engagement cognitif et de l’apprentissage efficace :

    -Théories de la motivation

    -Théories de l’apprentissage

    -Métacognition

 

10.15 -  10.45

Démarche dialoguée

 

Pistes à la recherche des solutions

 

10.45 – 11.05

 

PAUSE CAFÉ

 

11.05 – 12.50

Travail de groupes

Les conditions de la remédiation

 

12.50 – 13.20

 

PAUSE COLLATION

 

13.20 -  14.15

Mise en commun

Conditions et dispositifs de remédiation

 

14.15 – 15.00

Collectif

Synthèse finale, recommandations, suivi et évaluation

 

LES BONS DISPOSITIFS DE REMEDIATION SONT CEUX  QUI PERMETTENT DE REPONDRE EFFICACEMENT AUX QUESTIONS SUIVANTES.

Comment aider l’élève à changer des « rapports à » qu’il a lentement construits tout au long de son histoire scolaire et familiale … ?

Comment l’aider à … ?

  1. Réaliser que son échec n’est pas irréversible mais qu’il peut encore réussir s’il le souhaite que ses difficultés proviennent de techniques non maîtrisées mais qu’il peut maîtriser que ses difficultés viennent de savoirs non appris mais qu’il peut apprendre que son échec n’est donc qu’un décalage temporel.
  2. Reprendre confiance en ses possibilités de réussir.
  3. Passer à l’acte, à oser s’engager à remonter la pente, à ne pas baisser les bras devant la première difficulté ou le premier échec.

Quelles sont les conditions concrètes de réalisation de ces objectifs ?

LA MOTIVATION

(Ph. Carré et T. Viau)

ENGAGEMENT DANS L’ACTIVITE

 

PERSEVERANCE

EFFORT JUSQU’AU BOUT

 

VALEUR DE L’ACTIVITE

 

DEGRE DE CONTROLABILITE DE L’ACTIVITE

 

SENTIMENT DE COMPETENCE

 

 

APPRENDRE

  • APPRENDRE = ASSIMILER, INTEGRER A SA CULTURE, PENSER AVEC, REUTILISER AU BESOIN, TRANSFERER
  • ASSIMILER suppose CONSTRUIRE = IMPLANTER
  • IMPLANTER EN SOI suppose VERBALISER, COCONSTRUIRE, REUTILISER
  • CES OPERATIONS exigent de REFLECHIR SUR SES GESTES COGNITIFS ET SES GESTES DE PRODUCTION = METACOGNITION

 

METACOGNITION

  • PENSER SA PENSEE PENDANT QU’ON PENSE
  • PRENDRE CONSCIENCE DE SA PENSEE, DE SON FONCTIONNEMENT MENTAL
  • PRENDRE CONSCIENCE DE SES DEMARCHES DE PRODUCTION

EFFET DE LA METACOGNITION

  • DEVENIR PLUS EFFICACE
  • DEVENIR MAITRE DE SOI ET DE SES GESTES MENTAUX
  • GAGNER EN AUTONOMIE
  • GAGNER EN MOTIVATION AU TRAVAIL
  • AUGMENTER SON SENTIMENT DE COMPETENCE

LA METACOGNITION S’APPREND

  1. Entraînements
  2. Présence  nécessaire d’un médiateur qui aide, encourage, témoigne, etc.
  3. Le rôle de médiateur peut être joué par l’enseignant et le groupe classe.